Remplacer CleanMyMac 3 

J’ai eu la chance de gagner, aux alentours de Noël dernier, sur l’excellent site de BrettTerpstra.com (le créateur de nvAlt et de Marked, entre autres) le logiciel d’entretien CleanMyMac 3 .
Ce logiciel est bien pratique et concentre un certain nombre de fonctions pour l’entretien et le nettoyage d’un mac (comme son nom l’indique).
Ces fonctions, on peut quasiment toutes les obtenir à l’aide de quelques logiciels gratuits et/ou Open Source.

Désinstalleur :

  • AppCleaner désinstalle les fichiers liés aux applications. Attention, il existe une autre application du même nom, mais avec une espace entre App et Cleaner, sur le Mac App Store, qui fait la même chose mais qui n’est pas tout à fait gratuite.)

Maintenance :

  • OnyX (l’indispensable Onyx), bien plus complet que CleanMyMac sur bien des points.

Supprimer les fichiers de traduction :

  • Monolingual pour supprimer les langues dont on a pas besoin donc.

Chercheur de doublons :

  • Là, c’est un peu plus compliqué de trouver un logiciel tout fait gratuit. j’en ai trouvé un, qui date un peu (enfin, pas trop) : GrupaDupa ou alors Disk Cleaner – Mac App Store. Je n’ai pas testé, car j’ai en stock Gemini (10€), du même éditeur que Clean My mac, qui fait très bien le boulot.
  • Sinon utiliser les smartsfolders (dossier intelligents) d’OsX pour faire du ménage par type, date et tout un tas de critères à réfléchir, mais c’est efficace.

Et, bien évidement :

  • le Finder de osX, pour vider la ou les corbeilles en mode sécurisé, effacer des extensions etc (en gros tout si on sait où chercher)
  • les navigateurs internet (Firefox, safari ou Chrome) pour effacer vos données de navigation.

Pour conclure et résumer :
CleanMyMac 3  est un logiciel d’entretien de mac, bien pratique, joli, bien fait et sûr 1, mais qui coute quand même un certain prix (40€ !).
On peut le remplacer facilement, complètement, et pour pas cher, avec juste un peu d’astuce et d’espièglerie, c’est l’avis de Candie.


  1. À ne pas confondre avec un autre logiciel portant Mac et Keeper dans son nom et dont il faut se méfier ↩︎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *