24 heures de la BD 2017.

“L’histoire doit mettre en scène un super héros farceur ou une super héroïne farceuse.” tel était le sujet cet année. Ma participation, une histoire de 12 pages, se trouve sur le site des 24 heures de la BD.
Comme il me restait un peu de temps, j’ai fait un gif animé. ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *