Claviers et iPad — et comment passer de Qwerty en Azerty

Sur un iPad il est souvent agréable de pouvoir disposer d’un vrai clavier, un clavier physique.
Les solutions sont nombreuses, du smartkeyboard d’Apple à l’adaptateur USB en passant par n’importe quel clavier Bluetooth. Il existe aussi plusieurs claviers virtuels tiers intéressants pour optimiser ses frappes.

J’utilise à peu prêts tous les types de claviers pour communiquer avec mon iPad.

Les claviers virtuels

  • Le clavier de base, en AZERTY,
  • le clavier SwiftKey, qui permet de laisser glisser son doigt d’une lettre à l’autre pour « prèdire » la frappe. Certains détestent, d’autres adorent, il y a comme toujours une question d’habitude.
  • Le Clavier Myscript–Stylus qui permet d’écrire à la main, en cursive, mais qui n’est malheureusement plus distribué, l’éditeur préférant se concentrer sur son application de reconnaissance d’écriture (un must) Nebo, dont je me sers régulièrement pour écrire, mon écriture manuscrite étant retranscrite plutôt correctement. Avec le split screen et le « glisser-déposer » Nebo est aussi une option efficace pour saisir du texte.
  • Le clavier de Base en QWERTY, quand j’écris en anglais
  • Le clavier de Copied, un gestionnaire de copier/coller qui ne me sert que dans des cas particuliers.

Les claviers externes

J’utilise aussi des claviers externes, beaucoup plus pratiques pour taper de longs textes, des raccourcis clavier, ou simplement pour dégager une grande partie de l’écran de l’iPad.

  • Un clavier Bluetooth Key to go de Logitech m’accompagne en permanence. Il réside au fond de mon sac, et me sert beaucoup avec des logiciels iPad utilisant des raccourcis clavier.
  • Le logiciel MacOS Typeeto, vient occasionnellement me seconder. C’est un programme qui permet, à partir d’un mac de taper du texte sur un périphérique iOS. Dans les faits il me sert très régulièrement avec 1 un iPhone, (en particulier pour WhatsApp ou Instagram, applications qui ne sont pas optimisées pour iPad)  beaucoup moins sur l’iPad. Il fonctionne aussi avec des périphériques Androïd.
  • Un Clavier étendu Apple, en USB, connecté avec un adaptateur, me sert régulièrement, comme ici, à taper de long textes. On n’a pas fait mieux en termes de qualité de frappe.

AZERTY, QWERTY…

Malheureusement, parfois, le clavier « saute ». Il passe en QWERTY, et me voilà qvec un texte ,ql fichu plein d4invertions de lettres<

Heureusement, si je n’ai pas (encore) trouvé comment, et pourquoi, le clavier sautait, j’ai trouvé comment le rétablir simplement :

  • Si vous utilisez plusieurs types de clavier virtuels, certains fonctionnent en AZERTY, d’autres en QWERTY.
    Lorsque vous branchez un clavier physique, en Bluetooth ou en USB, il arrive que la frappe bascule sur un clavier non désiré, typiquement d’ AZERTY en QWERTY.
    Pour rétablir un autre clavier virtuel correspondant mieux à votre périphérique il faut appuyer sur la touche fn, qui permet de choisir son clavier.

    Cela permet de rétablir un clavier correspondant à votre frappe.
    Si vous avez des habitudes ou des astuces permettant de faciliter la frappe sur iPad à l’aide de claviers tiers, n’hésitez pas à partager en laissant un commentaire, je retourne taper.

  1. à noter que certains caractères diffèrent. Ainsi, avec Typeeto pour taper le dièse (ou hashtag), il me faut faire ⌥+⇧+ £ 

Comment effectuer des raccourcis clavier avec chiffres et majuscules — sans pavé numérique.

Peut-être avez avez-vous déjà rencontré ce souci, si vous êtes utilisateur de raccourcis clavier sur mac :

Dans certains programmes, par ailleurs de qualité, anglophones ou mal adaptés pour le français, certains raccourcis clavier en ⌘+chiffre ne sont pas accessibles directement sur les claviers AZERTY français de nos MacBook.

Que l’on soit en clavier Français, ou en clavier Français-numérique, la transformation des lettres accentuées en chiffres ne se fait pas.
Bien sûr on peut y ajouter la touche ⇧ pour accéder aux chiffres, mais cela interfère avec certains raccourcis de mac OS dès que l’on ajoute la touche ⌘.
Ainsi, en cherchant à faire ⌘+3 l’addition de la touche majuscule, ⌘+⇧+3, vous fera une copie d’écran plutôt que d’afficher ce que vous voulez.

J’ai longtemps utilisé Better touch Tool pour modifier certains raccourcis clavier et transformer mes ⌘+2 en ⌘+É dans les applications problématiques.


Par hasard, avec mes gros doigts, je suis tombé sur la solution intégrée, car oui elle existe, que je n’avais pas réussi à dégoter malgré plusieurs tentatives de recherche sur les moteurs de recherche les plus courants.
Il s’agit simplement, enfin, simplement… Ça nous transforme tout de même un raccourci à deux touches en raccourci à quatre touches, il suffit donc d’ajouter la touche fonction.
Ce qui transforme un ⌘+3 en ⌘+⇧+Fn+3

Illustration dans Slugline, cet excellent programme d’écriture de scénarios au format Fountain.1 Cela fonctionne parfaitement.
⌘+3 = Show/Hide Outline c’est-à-dire affiche ou masque la structure markdown du document.

On découvre tous les jours des fonctions pratiques.


  1. Fountain est une syntaxe, dérivée du markdown, pour écrire, travailler et partager des scénarios (screenplays). 

Raccourcis

Les raccourcis clavier [1]

Les raccourcis claviers sont extrêmement utiles, ils permettent de gagner un temps fou et reposent le poignet.

CheatSheet

Part 1 : les bases [2]

Les raccourcis claviers sont des combinaisons de touches qui permettent d’accéder rapidement à des fonctions de l’ordinateur ou du logiciel.
En général, il s’agit d’associer une touche de fonction à une autre touche.

Les touches de fonctions (sur mac):

  • **Maj**: (majuscule) symbolisée par une flèche vers le haut, c’est la première à connaitre, celle qui modifie les touches lettres, de minuscules à majuscule. Elle permet aussi, sur les claviers de portables d’accéder aux chiffres. À part ça elle ne permet pas d’accéder à des fonctions directement, c’est un modificateur de clavier, mais elle peut être associée aux autres pour encore plus de raccourcis.

  • **cmd**: (Commande, ou Pomme, même si il n’y a plus de pomme dessinée dessus[3]) en général à droite et à gauche de la barre espace (la grande touche au milieu). c’est la principale touche pour les raccourcis clavier :

    Cmd+S = sauver ; cmd+C = copier ; cmd+V = coller, cmd+N = nouveau (document, fichier, fenêtre, selon le programme), et ainsi de suite.

    • En général, la lettre utilisée à un lien avec la fonction… en anglais (S=Save ; C=Copy ; V= ressemble vaguement à une flèche vers le bas qui signifierait “coller là”, de toutes façons le P (pour Paste) était déjà pris, et le V est à coté du C. Dans le même genre il y a X, pour… couper ; P=Print…).
  • **Alt**: (Option, ou casserole) en général à droite de la touche commande droite, et à gauche de la touche commande gauche. Associée ou non à cmd, elle permet des raccourcis supplémentaires.

  • **Ctrl**: (Contrôle) souvent symbolise par le signe ^, à gauche des autres. Ctrl+ clic (faites clic) simule le clic droit, mais cette touche, sert aussi à faire des raccourcis claviers, seule ou associée aux autres.

  • **fn**: (fonction) étonnamment à l’extrême gauche, permet d’accéder au touche F1, F2…

Donc un paquet d’associations possibles pour accéder rapidement à diverses fonctions des logiciels.

Mais Comment on sait ?

Les raccourcis claviers permettent d’accéder à des fonctions, sans eux on est obligé de promener son curseur dans les menus (Fichier, Édition, etc…). Il se trouve que, heureux hasard, en face du nom de la fonction (par exemple Ouvrir, pour ouvrir un document) se trouve écrit le raccourci pour y accéder : cmd+O

Non maman, il n’y a pas écrit cmd, il y a le symbole dessiné + la lettre.

Voilà maman, c’est tout pour aujourd’hui.

Pour les autres :

Le truc, le tip, l’astuce, le logiciel du jour :

Un petit logiciel, très malin et gratuit : CheatSheet permet, dans n’importe quelle application, d’une pression prolongée sur la touche cmd (temps réglable) d’afficher tous les raccourcis claviers disponibles dans les menus.

Très pratique pour trouver un raccourci sans avoir à explorer tous le menus.


  1. expliqués à ma mère  ↩

  2. Les principaux raccourcis claviers d’osX sont listés ici sur la page d’apple  ↩

  3. mais c’est pas l’usure  ↩